C’est au travers une déclaration médiatisée sur les différentes chaines de radios locales que la Présidente du causus de députés provinciaux, originaires du Territoire de Mwenga, Honorable Blandine Moza KALAFULA l’a fait savoir après l’audience leur accordée aujourd’hui le 07/01/2020 par le Gouverneur du Sud-Kivu, Excellence Théo Ngwabidje.
En effet, la route nationale N°2 en Territoire de Mwenga est véritablement un couloir de développement pour toute la population qui habite cette partie de la province. Sans cette route, le Territoire de Mwenga serait non viable. Malheureusement, au regard de la situation qui se présente actuellement, c’est sur ce scénario que les choses sont en train d’évoluer. Fortement en dégradation, cette route n’arrive plus à faciliter comme auparavant la circulation des personnes et leurs biens. Cela a des conséquences fâcheuses sur la situation socio-économique comme l’a fait savoir l’Honorable Blandine Moza dans sa lettre adressée au Gouverneur du Sud-Kivu le 06/01/2020, 24heures avant l’audience qu’ils ont eu avec le Gouverneur. Cette correspondance à caractère de note de plaidoyer met à l’évidence les premières conséquences que la population subisse au regard de dégradation de cette route qui oblige d’ailleurs les transporteurs en provenance de Bukavu à s’arrêter à Kasika soit à 106 kms de Bukavu où un parking de fortune est désormais érigé. Entre autre les conséquences constatées, la flambée vertigineuse de prix du coût de transport et produits manufacturés de première nécessité. C’est pourquoi, l’honorable Blandine Moza KALAFULA va insister  dans sa correspondance adressée au Gouverneur en ces termes, nous citons:  » Il est vrai que toutes les routes nationales relèvent de la compétence du Gouvernement National. Mais il est aussi vrai que compte tenu de la nécessité et l’urgence, le Gouvernement Provincial  ne peut ne pas s’empêcher d’agir pour sauver ce qui peut l’être en vue de sauver cette population en détresse ». Des propos qui ont été relayés par d’autres députés provinciaux, membres du causus de Territoire de Mwenga lors de l’audience leur accordée par le Gouverneur du sud-Kivu. Ainsi, en l’unanimité, les députés provinciaux, membres de ce causus ont sollicité au Gouverneur  de demander avec insistance à la société BANRO les 30000 litres de carburant tout en les disponibilisant à l’Office de route pour accélérer les travaux. Ceci, conformément aux engagements que cette société avait pris avec toutes les forces vives du Territoire de Mwenga en 2018, en termes de sa contribution pour l’entretien de la route nationale N°2.
Également, les députés provinciaux, causus de Mwenga ont demandé au Gouverneur de disponibliser une enveloppe pour la motivation des agents de l’Office de route qui vont exécuter ces travaux afin de leur permettre d’avoir le cœur à l’ouvrage.
Sollicitations qui ont reçu un écho favorable auprès du premier citoyen de la province. Actuellement, toute la population de Mwenga attend impatiemment de voir le début des travaux et surtout que le climat ces derniers jours est assez favorable. Attendons voir si le Gouverneur sera fidèle à ses promesses.

Catégories : Activités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *