Dans une lettre ouverte de huit pages adressée à l’autorité provinciale ce vendredi 13/11/2019, l’élue du Territoire de Mwenga, l’honorable Questeur Blandine Kalafula demande au Gouverneur Théo Ngwabidje de renforcer la sécurité des personnes et leurs biens en Territoire de Mwenga face aux incursions récurrentes des groupes armés. Ceci, conformément à son engagement pris à l’Assemblée Provinciale, celui de placer au centre de ses actions, la sécurisation des personnes et leurs biens dans toute la province du Sud-Kivu.
En effet, il ne se passe plus un jour sans qu’on puisse signaler un cas d’insécurité dans le Territoire de Mwenga. Face à ce malheureux constat, la population ne sait plus par quel saint se fier. Traumatisée, cette population vit actuellement dans la peur permanente du lendemain. De Itombwe à Wamuzimu ; de Wamuzimu à Basile; de Basile à Lwindi; c’est le même cris d’alarme. l’INSÉCURITÉ…! Dans les Chefferies de Lwindja et Burhinyi, la situation est jusque là un peu plus clémente. Dans le reste du Territoire, les hommes en uniforme non autrement identifiés comme on est habitué à les appeler font la loi. A chacune de leur incursion ou forfait, c’est la désolation qu’ils laissent derrière eux et cela, parfois, sous les barbes des éléments de sécurité; du moins, là où ces derniers sont présents. C’est pourquoi, l’Elue de Mwenga a, au travers des illustrations descriptives, mis en exergue certains faits saillants remontant de six derniers mois, qui démontrent l’existence de l’insécurité permanente dans le Territoire de Mwenga et appelle au Gouverneur de prendre ses responsabilités en tant que premier responsable de la sécurité en province. La population a besoin de la paix et rien que la paix. Comment peut- on parler Développement dans la province en général et dans le Territoire de Mwenga en particulier alors que les mécanismes actuels mis en place pour la sécurisation des personnes et leurs biens sont encore en train de tituber? S’interroge l’Elue de Mwenga dans sa lettre adressée à son Excellence Théo Ngwabidje. Les efforts fournis jusque là pour sécuriser la population de Mwenga restent encore loin de répondre aux attentes de la population. Le Gouverneur Théo Ngwabidje a tout intérêt à recentrer sa politique en matière de sécurité pour qu’il ne puisse pas rater dans les années à venir son Rendez-vous avec l’histoire. Espérons que la sonnette d’alarme que vient tirer l’honorable Questeur de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu va aller tout droit dans les oreilles de l’autorité Provinciale.

Catégories : Activités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *