Après avoir eu, ce lundi 16 Mars 2020, une concertation fructueuse avec la Présidente de la chambre basse, l’honorable Mabunda Lyoko, les représentants des membres des Assemblées Provinciales du Sud- Kivu, Nord-Kivu, Maniema, Ituri et Mongala viennent d’être reçus ce Mercredi 18/03/2020 à la primature par son Excellence Monsieur le Premier Ministre de la RDCongo. Au menu, l’insecurité qui s’observe encore à l’Est du pays, le retard de dotation de plusieurs mois des enveloppes de rétrocessions du trésor public aux assemblées provinciales et aux Entités Territoriales Decentralisees(ETD) leur mettant en sérieuses difficultés pour fonctionner ainsi que la détérioration des infrastructures routières. Attentif et réceptif à ces doléances qui mettent actuellement à genoux les provinces, les assemblées provinciales et les ETD dans toute la République, le premier Ministre a, sans aller par le dos de la couillère, expliquer à ses hôtes les difficultés de trésorerie que fait face le Gouvernement Actuellement. Difficultés qui ne permettent pas au Gouvernement de répondre à temps utile aux impératifs des charges publiques. Toutefois, en ce qui est du retard des rétrocessions du trésor public, le Premier Ministre a rassuré à ses hôtes que le Gouvernement s’engage à apurer avant le début de la session parlementaire du mois de Mars des assemblées provinciales les trois derniers mois c’est à dire janvier, février et Mars 2020. Au deuxième trimestre, toutes les enveloppes de rétrocessions seront payées à temps utile et de fil à l’aiguille, les autres arriérés seront apurés progressivement. une telle promesse venant d’une grande autorité au sommet de l’Etat ne peut que rassurer et soulager ces Élus provinciaux, de surcroît, membres des Bureaux dans leurs Assemblées Provinciales respectives. Attendons voir si les actes vont suivre parce qu’en RDCongo, tout est possible. Il est toujours prudent de ne pas frotter les mains avant d’avoir vu se concrétiser une promesse, même si cela provient d’une grande autorité à la trempe du premier Ministre. Cela permet de s’empêcher de contracter une dette qu’on aura des difficultés de payer à l’échéance. Rappelons que le Bureau de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu vient d’être représenté dans cette rencontre par les Honorables vice président et Madame le Questeur.

Catégories : Activités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *