Begūn benfotiamine walmart Réfléchir sur « comment s’attaquer à la pauvreté dans la Chefferie de Basile par l’autorité coutumière en s’appuyant sur les coutumes positives » , tel a été le leitmotiv de la rencontre tenue aujourd’hui 29/10/2019 à Butimba à Mwenga centre en la résidence de Mwami Kalenga. Étaient invités à réfléchir sur la question autour de Mwami Kalenga, les Chefs de groupements, les gardiens de coutumes, les responsables des redevances coutumières affectés dans différents secteurs,… En effet, devant plusieurs cris d’alarme des femmes auprès de l’épouse de Mwami Kalenga »ISHIBA », decriant leur marginalisation dans les circuits de certaines activités économiques, le Mwami Kalenga a voulu réunir les responsables cités ci-haut pour assayer de réfléchir sur cette problématique et dégager d’une manière concertée certaines orientations. Au vue de l’importance du sujet, le Mwami Kalenga a fait appel, à l’occasion, au responsable de Max Impact, Monsieur Safanto Bulongo au regard de son expérience dans le domaine de gouvernance locale pour partager son expérience. Ce dernier, au travers son exposé riche et captivant, a soutenu que la décentralisation en RDCongo est une opportunité qui permet aux Entités Territoriales Décentralisées de prendre leur destin en mains. La Chefferie de Basile, doit donc saisir cette opportunité pour s’attaquer à la pauvreté de sa population qui s’observe un peu partout. Et pour cela, toutes les femmes et tous les hommes à l’âge de majorité doivent apporter leurs contributions pour faciliter cette croissance économique. La coutume et les autorités coutumières, doivent donc jouer un rôle important pour le développement de l’Entité. D’où la nécessité des us et coutumes de s’aligner dans la logique du respect de la constitution et des lois du pays. Autrement dit, « une coutume contraire à la constitution et aux lois du pays n’en est pas une. Une interpellation légale qui ouvre une réflexion approfondie sur la question. Au regard de l’importance du sujet, les participants se sont donnés Rendez-vous dans un mois pour réfléchir à nouveau sur la question en émettant le vœux de faire appel à d’autres acteurs dont la société civile, les femmes exerçant le petit commerce, les creuseurs artisanaux, les agriculteurs,ect. Visiblement, les résolutions de la rencontre projetée dans les jours à venir pourraient être une des solutions pour améliorer la gouvernance, lutter contre la pauvreté et booster l’économie de la Chefferie. Attendons voir si les actes seront beaucoup plus parlant que le chapelet d’intentions.

Catégories : Activités

0 commentaire

Laisser un commentaire

gay dating site in sterling il Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pharaoh casino

ivermectin injection for cattle Palau