Chefferie de BASILE : Présentation des civilités de la délégation Division du plan et UNICEF auprès de Mwami et Chef de Chefferie de BASILE

C’est autour de 16h00′ que le Mwami et Chef de Chefferie de BASILE a reçu ce 09/08/2021 dans son office la délégation composée de la Division du plan et du staff de l’UNICEF Sud-Kivu(voir les photos). Les hôtes de Mwami Kalenga ont voulu, au travers cette visite de courtoisie, présenter non seulement les civilités mais également l’objectif de leur mission. C’est dans ce contexte que le Chef de Bureau de l’UNICEF a laissé entendre au Mwami et Chef de Chefferie que l’objectif principal de leur mission est d’appuyer l’opérationalité du programme de la convergence dans le Territoire de Mwenga à travers la redynamisation des comités locaux de développement dans chaque Entité Territoriale Décentralisée. Donc, pendant trois jours, la délégation va travailler avec la zone de santé de Mwenga et la Chefferie de BASILE pour évaluer les activités dans la zone qui sont implémentées par ses partenaires à savoir CARITAS UVIRA et BUKAVU ainsi que APP. On se rappellera que le processus de la convergence dans la Province du Sud-Kivu a commencé depuis novembre 2018 dans les zones de santé de MINOVA,IDJWI et KATANA. Après le diagnostic réalisé dans ces zones de santé de convergence ciblées, il a été constaté qu’il n’y a pas d’autres intervenants au développement pour confirmer la mise en oeuvre des interventions holistiques dans la zone de santé d’IDJWI comme l’a fait remarquer le représentant de la Division du plan au Mwami KALENGA.
En effet, en 2020, un projet conjoint FAO, PAM,UNICEF a été lancé dans la zone de santé de Mwenga pour renforcer la résilience des communautés après le passage de l’épidémie d’Ebola dans la zone. Profitant de cette opportunité de la présence d’autres acteurs et du financement pour une période d’au moins 5ans, il a été constaté que les interventions appréciables sont mises en œuvre dans la zone. c’est ce qui a poussé de décider de remplacer la zone de convergence d’Idjwi par la zone de santé de Mwenga qui éprouve des sérieuses difficultés dans plusieurs secteurs de base notamment dans les secteurs d’éducation primaire de qualité aux enfants, de nutrition, d’enregistrement des enfants à l’état civil, d’immunisation des enfants et de l’eau potable. Tous ces cinq secteurs, ont donné naissance aux différents projets qui constituent en réalité, les piliers de ce qu’on appelle le programme de convergence. Le mieux serait donc de voir ce programme apporter réellement des réponses aux différents problèmes relevant de ces secteurs ci-haut faits référence que connaissent nos populations. D’où, il y a donc nécessité que le suivi soit efficace par tous les acteurs sociaux dans les différentes phases d’exécution de ce programme pour que notre population puisse voir les résultats demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *