http://wilcoxonconsulting.com/22-cat/casino_38.html Par une correspondance du 13/03/2021, adressée à l’Inspecteur Provincial de l’Agriculture, Pêche et Elevage du Sud-aKivu, le Mwami et Chef de Chefferie de Basile a informé son destinataire qu’il y a une maladie non encore identifiée qui frappe les bananiers ces derniers temps à Mwenga-centre et qu’il y a nécessité d’envoyer une équipe de techniciens pour palper du doigt cette réalité sur terrain, identifier la bacterie qui cause cette maladie et proposer des pistes des solutions. Une alerte qu’on a relayée dans plusieurs chaines de radio locales. Soucieux de faire le suivi de cette correspondance et de prendre le contact physique avec le Responsable de ce service, le Mwami Kalenga et son collaborateur, Ingénieur Wilondja innoncent se sont rendus à l’inspection Prvinciale de l’Agriculture, Pêche et Elevage à Bukavu et sur place, les explications qu’ils ont eu auprès de l’Ingénieur Agronome, Chef de Bureau production et protection des végétaux sont plus que revelatrices. Il s’avère qu’après analyse de la correspondance et des photos des bananiers malades, il y a des fortes probabilités qu’on soit en présence de la maladie de WILT BACTERIEN DE BANANIER. Une hypothèse qui pourra être confirmée après descente sur terrain des techniciens où ils vont apprécier:
● le degré d’attaque,
● les variétés attaquées,
● les superficies envahies,
● l’incidence et la séverité.
Ces premiers élements recoltés sur terrain auront à derminer le reste du travail à effectuer pour faire face à cette dangereuse maladie qui ravage les bananiers. Toujours à propos des informations reçues sur place à l’inspection provinciale de l’Agriculture, Pêche et Elevage sur cette maladie revèlent que celle-ci a été introduite au Sud-Kivu à partir de la province du Nord-Kivu et plus précisement à partir du territoire de Masisi en Chefferie de Bashali Mokoto. La porte d’entrée au Sud-Kivu a été le Territoire de Kalehe plus précisement à Minova en 2008. Face à cette ravageuse maladie, l’Inspection Provinciale de l’agriculture, avec l’appui financier du CICR, a intervenu en:
●2011 à Tchofi/Kalehe,
●2013 à Minova/Kalehe,
●2015-2017 à Idjwi,
●2020 à Kabare
Pour autant dire que la maladie a déjà touché une grande partie de la province du sud-Kivu et ne compte pas s’arrêter par là. Si les stratégies d’élimination de cette maladie ne sont pas prises à la hauteur du niveau de la dangérosité de la bacterie qui en est responsable, tous les bananiers en Territoire de Mwenga seront touchés. Et si par malheur, on arrive à cette malheureuse situation, l’on peut donc facilement prédire le pire au regard de la situation déjà chaotique que traverse la population de Mwenga à cause de la détérioration très avancée de la route nationale n°2. Une alerte pour annoncer une nouvelle vague de famine qui frappe déjà à nos portes. Si cette maladie n’est pas maitrisée, Il ne sera pas étonnant de voir le nombre de personnes souffrantes de kwashiorkor grimper en Territoire de Mwenga. Il y a donc nécessité d’agir dès maintenant.

buy ziverdo kit Lianshan

Catégories : Activités

0 commentaire

Laisser un commentaire

http://edubridgefoundation.org/23-cat/dating_25.html Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

http://elurunewsonline.com/60873-scabioral-online-93818/

social and dating sites find some one free Cheria