http://deangeloduds.com/16-cat/dating_33.html La construction des abris aux déplacés et retournés à Mwenga-centre par l’organisation non gouvernementale AIDES (Action et intervention pour le développement et encadrement social) avec le fonds de HCR évolue d’une manière positive. C’est le constant qui a été fait ce mardi 06/10/2020 par le Mwami Kalenga, Chef de Chefferie de Basile et l’Administrateur du Territoire de Mwenga après leur visite sur terrain pour palper du doigt du niveau d’exécution de ces réalisations ô combien salvatrices pour nos compatriotes qui dorment dans des conditions extremément difficiles. Autant la nourriture, l’eau, les tenues vestimentaires sont des besoins fonfamentaux pour l’Homme, autant l’habitation l’est également. Une personne sans abris est à la merci des intemperies et maladies permanentes. C’est ce qu’on constate Malheureusement, en RDCongo et plus particulièrement à l’Est du pays où les populations, confrontées à des cycles de violences quotidiennes, sont poussées à se déplacer fréquemment dans et en déhors de leur propre pays pour se mettre à l’abri des bruits des bottes et des cannaux. Durant ces trois dernières decennies, l’on assiste, selon plusieurs rapports, à un nombre important des déplacés en province du Sud-Kivu et le Territoire de Mwenga n’en fait pas exception.
Ainsi, plusieurs déplacés ou retournés ont été identifiés à Mwenga-centre qui vivent dans une vulnérabilité très prononcée. Cependant, dans le cadre de ce projet plus précis, 127 menages ont été repertoriés et 100 ont été retenus comme menages devrant bénéficier des retombées de ce projet tel que l’a souligné le Responsable de l’AIDS à Mwenga qui, par ailleurs, a pris soin de guider les deux autorités locales sur les sites lors de leur visite sur terrain. Il s’avère qu’aujourd’hui, on est à 60 maisons sur 100 qui sont presque finies depuis le 19/07/2020, date du lancement du premier abri type. Autrement dit, on a dépassé déjà la barre de 50% de l’exécution du projet. Un bilan manifestement encourageant même si le Responsable de l’AIDS-Mwenga reconnait qu’il y a quelques difficultés observées encore jusque là durant le parcours. Difficultés de nature à faire boitiller les objectifs assignés de ce projet. La plus grande difficulté est celle liée à l’indisponibilité de certains bénéficiaires à exécuter leur part des obligations tel que le veut l’esprit du projet. A cela et pour ne pas handicaper ce projet dans son Entité le Mwami Kalenga compte faire une séance d’échanges et de sensibilisation très prochainement avec tous les bénéficiaires dudit projet pour les amener à plus d’engagement et d’appropriation. Reconnaissons, malgré que ces maisons sont construites en planches, ce projet vient de resoudre un problème crucial que la Chefferie à elle seule, ne pouvait pas apporter des réponses au regard de ses maigres moyens. Nous ne pouvons qu’encourager d’autres organisations non gouvermentales à s’orienter et à s’engager sur cette lancée au vue de la précarité dans laquelle nos populations vivent. Déplacés, retournés ou pas, le constat est le même.

Catégories : Activités

2 commentaires

Rodriguez · 7 octobre 2020 à 22 h 31 min

ivermectin for dogs lice Un sentiment de satisfaction d’abord pour le HCR qui a financé ces activités ensuite à toute la communauté bénéficiaire dudit projet et plus particulièrement aux autorités locales et administratives qui ne cessent d’apporter leur appui pour la bonne marche des travaux.

Wilondja mubake Jackson · 8 octobre 2020 à 7 h 21 min

gay hookup places wilkinsburg pennsylvania Leribe Nous sommes constants des ces actes louables bien-sûr de la part de cette organisation.

Laisser un commentaire

gay hookup places croydon vic Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

http://mncpapc.com/11-cat/casino_37.html

Meppel profitable football betting