stromectol ilaç Maassluis Après une intense activité pour évaluer leurs projets sur terrain dans la Chefferie de BASILE, les différents partenaires intervenant dans la zone n’ont pas voulu continuer leur itinérance au Nord du Territoire de Mwenga sans pour autant rendre une visite de courtoisie aujourd’hui 13/05/2021 au Mwami Kalenga en sa résidence de Butimba, au « Bwami »(cour royale) à Mwenga-Centre.Le nœud de leurs échanges a tourné autour de la collaboration qui doit exister entre les partenaires au développement et les autorités locales et ceci, pour l’intérêt de la population qui connait actuellement plusieurs difficultés, conséquences de cycles des violences pendant un quart de siècle causant ainsi la déstructuration du tissus économique de cette population locale qui, le moins qu’on puisse dire, était déjà fragile. La population ne peut pas donc s’approprier des interventions des partenaires si elle n’est pas associée. L’adage selon lequel  » faire un projet pour moi sans moi, c’est de le faire contre moi » en est sans doute illustratif.D’où, la nécessité, suivant les orientations du Plan de Développement Local de la Chefferie, de définir les axes d’interventions et prioriser les actions à mener ensemble avec cette population au travers leurs représentants, s’avère d’une importance capitale pour la réussite de ces projets-programme a-t-il insisté le Mwami Kalenga. Toutes les parties se sont accordées de se rencontrer à chaque fois que l’occasion s’impose pour faire des évaluations à mi-parcours de ces projets-programme, relever les difficultés éventuelles qui ruinent leur mise en oeuvre afin de les recadrer pour atteindre les objectifs assignés. Autrement dit, l’accompagnement des projets sociaux de base par des partenaires doit s’inscrire aux besoins déjà définis en amont par les communautés locales et l’exécution de ceux-ci doit se faire ensemble avec cette population locale. C’est de cette manière que cette population locale va s’approprier de ces projets pour améliorer tant soit peu son vécu quotidien et surtout que la plupart de ces projets sont dans le développement durable et non dans l’urgence. Après ces échanges qui garantissent une franche collaboration pour l’avenir entre les partenaires au développement, les autorités et communautés locales, la visite s’est clôturée par la prise des photos de famille pour immortaliser les souvenirs.

ace casino online

Catégories : Activités

0 commentaire

Laisser un commentaire

sunderland gay matchmaking services Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pot limit omaha strategy

jauntily gay dating free saint-marc-des-carrières quebec